mercredi 6 septembre 2017


Il y a quelques années, j'avais produit un article sur la gestion de mes sources, expliquant notamment pourquoi j'utilisais des sources que je qualifie de génériques.
Mon postulat de départ était qu'une source pouvait être un registre complet, voire une série de registres, plutôt que l'acte situé à la page 48 du registre des Naissances pour les années 1882 à 1892.
Cet article a eu un bon retour puisqu'il fait partie du top 5 de mes articles les plus lus.

Je rassure tout de suite Brigitte, qui m'a un temps maudit pour l'avoir converti à cette gestion, je ne reviens pas en arrière dans cet article.

Comme je l'ai écrit hier, Heredis 2018 apporte tout un lot d'évolutions (heureusement). Parmi celle-ci, une évolution qui ne sera probablement que très peu choisie par les utilisateurs français (ou belges ou suisses) d'Heredis, mais qui est principalement mise en œuvre pour les utilisateurs anglo-saxons.
Rassurez-vous, l'utilisateur français ne se voit pas imposer cette nouvelle gestion, elle est paramétrable dans les Préférences d'Heredis, au niveau de l'onglet Saisie, dans un nouveau volet Options par défaut de la citation, qui à l'initialisation de la version française est décochée.
On y voit ici la possibilité de passer en mode complet pour l'usage des citations.

Gestion des citations - Heredis 2018

Qu'est ce qu'une citation ?


Au niveau de la gestion des sources dans Heredis, j'ai principalement vu 3 écoles:
  • Un acte = une source
  • Une source générique pour plusieurs actes
  • Pas de source du tout sur les événements
Je passerais sous silence cette dernière école, non concernée par essence par ce sujet.
Les deux premières écoles se sont créées car Heredis ne fonctionnait qu'avec un seul niveau de source. Alors que la norme Gedcom en prévoit 3:
  1. Le dépôt
  2. La source elle-même
  3. La citation de la source

Pour mieux le comprendre, je n'ai finalement pas trouvé mieux que cet exemple tiré d'un article sur le site Ancestry.fr dédié à la gestion des sources


Terminologie de la source - Anestry.fr (2)

Pour schématiser à l'extrême, l'acte de naissance du 22 Aout 1882 de la Tante Ursuline à Messeix (63) est la Citation. Le registre des naissances de la commune de Messeix de 1882 à 1892 est la Source. Les Archives Départementales du Puy de Dôme est le Dépôt.


Nous avons vu hier que la version 2018 comportait un nouveau Dictionnaire, celui des Dépôts d'Archives. Qui est initialisé avec les dépôts qui existaient déjà dans vos sources. C'est bien le niveau 1.

On retrouve ensuite les deux autres niveaux: La source (qui est ma source générique) et la citation, qui est finalement l'acte qui sera à l'origine de l'événement saisi dans Heredis.

Cette citation est également présente dans le mode simple, mais comme "preuve" de la source. Cela permet d'ajouter un peu plus de finesse sur le fait de savoir si l'événement est bien complet ou pas.

Concrètement, qu'est ce que cela donne avec ma gestion des sources ?

J'avais pris dans mon billet cité plus haut l'exemple de Jean-Marie LARMET, né en 1842, dont je mettais certaines indications en note de l'événement,


Information dans la note de l'événement - Heredis 2017


alors que j'aurais du les mettre dans les commentaires au niveau de la source de l'événement.

Information dans le Commentaire de l'événement - Heredis 2017

Ce sont ces commentaires qui sont repris pour être mis en titre de la citation 


Moyennant une petite manipulation sous SQL, j'ai pu dupliquer cette note dans le commentaire de la source, et générer ainsi les titres de mes citations.

Voici ce que donne désormais la citation pour la naissance de Jean-Marie LARMET sous Heredis 2018.


Citations - Heredis 2018

On y retrouve les mêmes éléments que dans la note de l'événement auxquels j'ai décidé également d'ajouter le lien vers l'archive en ligne (même si ici, dans le cas des Côtes d'Armor, il n'y a pas de permalien). On retrouve alors cette information dans la partie Source de l'événement Naissance d'Heredis Online ou sur Geneanet.

En résumé, et pour faire simple, je ne change rien à ma façon de fonctionner, je saisis les mêmes informations qu'avant, c'est juste saisi différemment. 

Et que se passe t'il pour mes sources uniques (des sources créées spécifiquement pour un événement) ? Et bien rien justement. Ces sources uniques existent bien et n'ont pas de citations rattachés. Ou plutôt la citation reste sans titre, mais ce n'est pas un problème

Et voici le résultat dans Heredis Online

On y retrouve bien les informations de la citation.

Pourquoi changer ?

Je ne vais pas essayer ici de vous convaincre. Car très honnêtement, moi qui ai une généalogie à 99,999% française, j'ai peu à faire avec les bases anglo-saxonnes type Ancestry, Family Search ou autre MyHeritage. Ne pas coller au standard Gedcom sur ce point n'était donc pour le moment pas un inconvénient.
Mais dans la mesure où cela ne me donne pas de travail complémentaire, juste un peu de nettoyage initial, j'ai décidé de basculer sous ce mode en phase avec la norme (pour ce qu'elle vaut encore !).
Autre argument potentiel, les informations. Lorsque j'utilise une source générique, je n'avais pas d'endroit spécifique pour mettre la transcription de l'acte. Il n'y avait guère que la note de l'événement qui pouvait dès lors devenir un vrai fourre-tout.
Pour les citations, il est possible d'y mettre une note, une transcription, un média.

Pour les quelques qui souhaiteraient basculer dans ce mode plus conforme au standard Gedcom, je vous invite à le faire dans un premier temps sans saisir de données. Regardez ce que cela donne car cela viendra surement toucher certaines de vos saisies précédentes.

Pour finir

Que vous décidiez d'utiliser les citations ou pas, le dictionnaire des sources d'Heredis 2018 présentent tout de même quelques nouveautés intéressantes si vous décidez de faire un peu de ménage dans vos sources.

L'utilisation des sources

Dans Heredis 2017 est précédent, dans le dictionnaire des sources, lorsque vous cliquiez sur une source, vous avez un hyperlien indiquant le nombre d'utilisation de cette source. Un clic sur cet hyperlien ouvre une fenêtre avec une liste d'individu et les événements concernés.
Désormais, cette liste est directement disponible sous la liste des sources.


Utilisations des sources - Heredis 2018


Nettoyage des sources

Deux nouvelles fonctions dans le menu Outils sont disponibles


Le premier permet d'échanger les informations d'un champ vers un autre
Le second de changer la valeur d'un champ

Et point intéressant, cela s'applique à une ou plusieurs sources puisque vous pouvez faire des sélections multiples dans la liste de vos sources.












16 commentaires:

  1. MErci pour cette explication, je n'aurais surement pas compris les nouvelles fonctions sans ton article. Je vais regarder ce que ca donne, la possibilité d'avoir la transcription de l'acte tout en gardant des sources génériques me plait beaucoup ....
    A suivre

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ton article très clair, très didactique! Pour moi c'est une révolution majeure pour Heredis que j'attendais avec impatience. Je vais maintenant tester la nouvelle version et la pousser dans ses derniers retranchements.Y'a plus qu'à !

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour les transcription d'actes je les mets en note dans le media

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour cet article! La gestion des sources a été l'un de mes gros point d'interrogation lors de mes début! Votre gestion a été ma référence, j'ai donc lachement copié votre mode de fonctionnement! Mais aujourd'hui, j'ai plusieurs questions :
    - Comment modifier sa base de donnée pour transférer la note Détails au commentaire Source?
    - J'avais pour habitude de noter dans le commentaire source l'origine de l'info: exemple: AN MACHIN Bidule. Ce qui me permet de savoir d'où viens l'info en plus de la source
    - Depuis une MAJ de Hérédis 2017 (qui pouvait laisser penser aux nouveautés de la gestion des sources), il est possible d'affecter la source à l'évènement en question ou aux évènements dont on fait référence dans la saisie (Si mariage, la date de naissance des époux si cité dans l'acte par exemple). Ce qui cause (en cas d'affectation aux évènements dont on fait référence), une multiplication des sources pour un évènement donné et donc une tendance à noyer l'information principale à savoir un évènement = une source (même générique).
    Bref la gestion des sources, c'est compliqué, mais Hérédis simplifie le travail!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi je me demande comment m'y prendre pour mettre à jour mes sources avec ce système. Actuellement, Heredis me dit que j'ai 4436 sources, sachant que pour certaines, par exemple les mariages de Latillé 1903-1912 - 1 source - il y a affectation à 1220 événements ... Je ne ferai surement pas ça à la main .....

      Supprimer
  5. Ce système existe sur Gramps depuis 4 ou 5 ans déjà.

    J'encouragerais les généalogistes à l'utiliser même si au départ cela n'est pas très clair et heurte les habitudes.

    J'ai l'impression que tous les logiciels vont l'adopter un jour ou l'autre pour une raison simple : le gedcom actuel va disparaître au profit du Gedcomx ( http://www.gedcomx.org/ )et il est nécessaire d'homogénéiser la façon d'enregistrer les données, et notamment les sources.

    Ne pas le faire expose à perdre ensuite beaucoup de temps. La prochaine étape sera la gestion des lieux, vous verrez...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela existe sur la quasi totalité des logiciels depuis....leurs débuts pour la plupart.
      Le passage du Gedcom au GedcomX n'influera pas forcément vu que la norme gedcom prévoit déjà cette organisation des sources.
      Le problème du GedcomX est que personne ne s'empare réellement du sujet en l'absence des Mormons sur le sujet.

      Pour la gestion des lieux, j'ai du mal à vous suivre. A moins que vous ne souhaitiez une gestion plus fine avec les toponymes, auquel cas, je vous rejoins.

      Supprimer
  6. Excellents articles (celui initial d'il y a plusieurs année, celui ci-dessus ainsi que le suivant).
    Je suis tombé sur ton blog grâce à Google. Je me suis mis à la généalogie il y a quelques mois, j'utilisais principalement Excel et Word, mais ayant fait de grandes avancées, cela devenait ingérable et je me suis tourné vers Heredis 18 ce week end après une petite étude de marché des principaux logiciels de généalogie.
    Après seulement 3 jours d'utilisation, je me suis rendu compte que ma gestion des sources était un vrai bordel et après un petit tour sur le web j'ai constaté que ce problème était partagé par plusieurs personnes. J'ai lu beaucoup de chose et tes 3 articles m'aident à y avoir beaucoup beaucoup plus clair. Je suis ravi d'être tombé sur des articles comme cela alors que j'en suis qu'au début de mes travaux.

    Dans l'article ci-dessous, je ne comprends pas pourquoi tu dis "Parmi celle-ci, une évolution qui ne sera probablement que très peu choisie par les utilisateurs français (ou belges ou suisses) d'Heredis, mais qui est principalement mise en œuvre pour les utilisateurs anglo-saxons." A lire ton article, tu fais la démonstration de l'utilité même de la citation pour la généalogie francophone. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi tu penses que cela peu utilisé. Pourrais-tu m'expliquer?

    Au plaisir de te lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème ne se situe pas tant sur la gestion que sur le nécessaire travail de remise à plat si on a déjà une généalogie conséquente.
      Ce n'est pas forcément la remise en cause des habitudes, mais plutôt la reprise des données qui peut s'avérer très lourde voire insurmontable.

      Merci pour les encouragements.

      Supprimer
    2. Je viens de mettre en application les conseils sur la citation des sources.
      L'inconvénient majeur avec la saisie par acte c'est que pour chacune des personnes mentionnées par l'acte, on doit, une fois l'acte rempli et validé, rajouter un à un la citation de source ainsi que le média. Si on insère le média lors de la saisie par acte, celui-ci se retrouve lié à la source (ce qui, je pense, n'est pas voulu dans ce système d'utilisation des sources et citations). C'est assez long à gérer quand même, mais votre méthode est, selon mon point de vue, la plus intéressante à mes yeux. Si quelqu'un à une méthode pour simplifier et limiter les saisies manuelles, je suis preneur :)

      Supprimer
    3. Bonsoir,

      Ok pour le média (on peut espèrer évolution sur ce point un jour ou l'autre), mais pour ma part, j'ajoute le média à l'événement principal.
      Par contre, pour ajouter la citation à chaque événement secondaire, vous pouvez le faire directement à la fin de la saisie par acte lors de l'étape de validation. Vous pouvez décider d'ajouter la citation uniquement sur l'événement principal ou bien aux événements des individus concernés. C'est ce dernier choix que vous devez prendre. Ainsi, cela ajoutera la citation également à la fois sur la Naissance de Jean DUPONT, mais aussi sur le domicile de Paul DUPONT et Jeanne DUBOIS, les parents, sur la naissance calculée de Georges DUVAL, le parrain etc...

      Supprimer
  7. J'allais me répondre à moi-même pour effectivement souligner qu'on pouvait rajouter la citation en mettant un commentaire à la fin de la saisie de l'acte (je viens juste de voir cette possibilité), j'ai bien fait d'actualiser la page, ç'a m'a permis de voir votre réponse.
    Merci encore une fois de la réponse et de la confirmation pour le média.
    J'hésite encore à mettre le média sur chacun des événements créés ou bien juste sur le principal, je vais réfléchir à la question!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je ne référencie une source qu'une seule fois (dépôt, registre, détail, média etc.) en la rattachant à l'évènement qu'elle rapporte. Lorsque l'acte cite d'autres événements sans en être la source "officielle" (ex. : date et lieu de naissance des époux sur l'acte de mariage), pour ces derniers j'identifie la source par le dépôt et je renvoie pour tout le détail à l'acte d'origine (ex. : "D'après son acte de mariage").
      1) cela identifie parfaitement la source utilisée,
      2) ça évite les duplications inutiles,
      3) je laisse cette information si je trouve la "vraie" source (naissance dans l'exemple), puisque Hérédis permet la saisie de plusieurs sources.

      Supprimer
  8. Bonjour,

    Pour moi je ne comprends pas grand chose à cette histoire de gestion des sources.Si je vous suis un peu mes sources sont génériques et je mets le registre et le numéro de page dans les commentaires ; malheureusement lors de mon passage à hérédis 17 tous mes commentaires ont disparu, je vous laisse en imaginer le nombre pour mes 26 000 individus

    RépondreSupprimer
  9. Si effectivement, vous n'avez pas d'usage spécifique, autant rester dans le mode simple si vous passez sur Heredis 2018. Par contre, votre sujet sur la perte de notes est plus inquiétant.

    RépondreSupprimer
  10. Merci beaucoup pour toutes ces explications. Par contre lors de l'édition des fiches de personne je ne retrouve pas la transcription. Comment faire ?

    RépondreSupprimer

Subscribe to RSS Feed Follow me on Twitter!